Apprentie maman,  Mes questions de maman

Allaitement maternel ou biberon ? That’s the question…

Cette semaine, c’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel. C’est un sujet qui tourne beaucoup dans ma tête en ce moment : Comment faire le meilleur choix ? Qu’est ce qui sera vraiment le mieux pour mon bébé ? Serai-je une mauvaise mère si je décide de ne pas allaiter ?

Il y a quelques années, lorsqu’on me posait la question, il n’était même pas envisageable pour moi de donner le sein à mon enfant. Je pense surtout pour une question de pudeur, peut être aussi parce que je ne connaissais pas encore vraiment l’allaitement maternel et que je n’avais connu que des enfants nourris au biberon…

Mais depuis que je suis enceinte, je dois avouer que je suis beaucoup moins catégorique. On entend beaucoup parler en ce moment des bienfaits du lait maternel. Je vois beaucoup de mamans sur les réseaux sociaux partager leur expérience et quand on les écoute, ça a l’air vraiment magique ! J’en parle aussi beaucoup avec mes amies qui viennent d’avoir des enfants ou qui sont enceintes. Ce qui me réconforte, c’est que parmi toutes ces expériences et tous les avis, il y a une chose qui revient toujours : l’allaitement est un CHOIX. Soit on se sent d’essayer, soit ce n’est pas le cas. Et il n’y a aucune honte à décider de ne pas allaiter son enfant !

  • Mes doutes par rapport à l’allaitement

Je garde, malgré toutes les préconisations et les arguments sur les bienfaits de l’allaitement maternel, pas mal de doutes et d’interrogations sur ma capacité à donner le sein. Est ce que cela va fonctionner ? Est ce que je vais supporter la douleur ? Est ce que mon bébé prendra correctement du poids ? Est ce que je vais devoir tirer mon lait ? Est ce que je ne risque pas d’avoir l’impression de ne faire que ça ?

Même si la plupart du temps, on voit beaucoup de mamans satisfaites de l’allaitement, j’ai aussi connu des mamans qui ont vécu de très mauvaises expériences. En fonction de la maternité où l’on accouche, on est parfois mal renseignées et on peut se sentir seule face à tout ça. La naissance étant déjà un grand chamboulement, j’ai peur de ne pas être capable de gérer tout ce stress et de me mettre trop de pression. Étant assez pudique, j’ai peur de ne pas être à l’aise et du coup de ne pas faire correctement les choses. J’ai aussi peur de me lancer et de ne pas oser arrêter si cela devait mal se passer. Et même si la plupart des gens disent haut et fort que c’est mon choix et que je ferai ce dont j’ai envie, j’ai peur de me sentir jugée.

  • Si tu n’essaies pas, tu ne sauras jamais

Pourquoi se pose-t-elle encore la question si elle a autant de doutes vous direz-vous ? Et bien parce que depuis que je suis enceinte, je sens grandir en moi une force qui n’existait pas avant. Je me sens prête à faire n’importe quoi pour ce bébé que j’ai tellement attendu. Je veux lui donner le meilleur et faire tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’elle soit en bonne santé.

Mais ce n’est pas la seule raison qui me donne envie d’allaiter. Pendant la grossesse, le lien que l’on tisse avec son enfant est un lien unique. Et je me dis que l’allaitement est une belle façon de prolonger ce lien qu’il y a entre une maman et son enfant. Bien sûr, je ne veux pas exclure son papa et je ferai tout si je décide d’allaiter pour qu’il ne se sente pas exclu ! Mais je ne suis pas trop inquiète à ce sujet car je sais qu’il y a beaucoup d’autres moments au cours desquels le papa peut lui aussi tisser des lien avec bébé.

On le sait, que ce soit pour la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement, chaque expérience est unique. Chaque personne vit les choses à sa manière et réagit différemment. Alors finalement, je me dis que si je n’essaie pas, j’aurai laissé en suspend toutes ces questions et je ne pourrai jamais avoir une réponse. Je ne veux pas regretter de ne pas avoir au moins essayé.

  • A suivre donc…

Pour le moment, j’ai donc décidé de me renseigner, grâce notamment aux cours proposés par ma sage femme, afin de connaitre toutes les informations indispensables pour pouvoir me lancer. J’aimerais faire la tétée d’accueil afin de voir comment je me sens et comment cela se passe pour bébé. Je prendrai ensuite ma décision et je sais que Mister D. sera un soutien considérable dans mon choix.

Je vous ferai un retour sur mon expérience lorsque bébé sera là pour vous raconter comment cela s’est passé ! Et si vous souhaitez partager avec moi vos expériences ou donner votre avis sur le sujet, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *