Déco

Relooking d’une commode pour la chambre de Marguerite

Et oui, je suis enfin entrée dans mon 6ème mois de grossesse, et le temps étant particulièrement top en ce moment, je me suis dit que c’était le moment pour commencer à préparer la déco de la chambre de Marguerite ! Voici donc un petit diy simple, rapide et efficace pour relooker une commode !

Petite parenthèse, vous vous demandez peut être qui est cette Marguerite ? Et bien c’est le petit surnom que nous avons donné à bébé en attendant son arrivée puisque nous souhaitions garder le prénom secret 😉 Ne me demandez pas pourquoi ce prénom là, une copine l’a simplement surnommée ainsi une fois et c’est resté !

Bon, revenons en à nos moutons ! Je vous présente donc dans cet article un petit descriptif détaillant les différentes étapes du relooking d’une commode que j’avais achetée d’occasion pour la chambre de bébé.

Voici comment était la commode avant :

Afin de réaliser cette transformation, voici le matériel nécessaire :

  • de la peinture prévue pour tout support de la couleur de votre choix
  • un pinceau (plutôt large si possible car pour ma part je n’avais qu’un petit et cela m’a demandé plus de temps pour tout recouvrir !)
  • du papier de verre (je n’en ai pas eu besoin car le support était bien lisse et propre mais en fonction du meuble que vous souhaitez peindre, il sera peut être utile de poncer légèrement la surface avant d’appliquer la peinture)
  • un chiffon, car il est très important de bien nettoyer la surface avant de la peindre
  • des poignées (j’en avais trouvé sous forme de boutons car je trouvais ça plus joli mais vous pouvez aussi prendre des poignées simples comme les anciennes qui étaient sur la commode !)
  • un tournevis afin de démonter les anciennes poignées et de placer les nouvelles
  • du papier autocollant avec les motifs de votre choix (ce matériel là n’est bien sûr par obligatoire, vous pouvez simplement vous arrêter à l’étape peinture !)

Les différentes étapes de ce relooking :

Étape 1 : Préparation du meuble

Avant toute chose, comme je vous le disais plus haut, il est primordial de préparer la surface de votre meuble à être peinte. Si besoin, il peut être nécessaire de passer un petit coup de papier verre. Pour ma part, je n’ai pas eu besoin de cette étape puisque la surface était bien lisse. Il est ensuite important de bien nettoyer le meuble afin qu’il ne reste pas de poussières ou de saletés.

J’ai ensuite enlevé les poignées qui ne me plaisaient pas.

Étape 2 : La peinture

J’ai choisi une peinture gris clair mate car je n’aime pas le fini brillant des peintures satinées. On m’a conseillé en magasin une peinture tout support, lavable à l’eau (très important lorsqu’on est enceinte car une peinture à l’huile sent beaucoup plus fort !).

J’ai appliqué une première couche sur l’ensemble du meuble, puis j’ai pu directement appliquer la deuxième couche car il faisait très chaud et qu’il y avait un peu de vent (normalement, il était conseillé d’attendre quelques heures entre les 2 couches mais je ne suis pas très patiente :P). La peinture séchait d’ailleurs tellement vite que j’ai du faire très attention aux coulures qui avaient tendance à laisser des marques…

J’avais peur que l’odeur me gène vraiment, c’est pour ça que je m’étais installée à l’extérieur mais heureusement, Mister D a pris un peu le relais lorsque l’odeur commençait à me donner mal à la tête !

J’ai ensuite attendu quelques heures que la peinture soit bien sèche avant de passer à l’étape suivante.

Étape 3 : La customisation

Hors de question pour moi de m’arrêter à l’étape peinture ! Je voulais vraiment créer une commode unique et originale.

J’ai donc d’abord placé les nouvelles poignées que je trouvais beaucoup plus jolies sous forme de boutons (à vous de voir ce que vous préférez !). Je n’ai bien sûr pas mis les poignées du tiroir central puisque je devais d’abord y coller le papier décoratif.

Fan des motifs liberty, j’avais trouvé du papier collant pile poil dans les tons que je voulais pour la chambre de notre demoiselle. Afin de mettre en avant ce joli motif, j’ai choisi de ne coller le papier que sur un seul tiroir. J’ai donc mesuré le tiroir en question, puis j’ai découpé mon papier aux bonnes dimensions (ces types de papiers sont pratiques car ils ont des traçages sur l’arrière qui permettent de faire des découpes bien droites !).

J’ai ensuite collé le papier sur mon tiroir en décollant la protection progressivement et en chassant les bulles avec une règle. Rien de compliqué c’est promis, l’avantage c’est que si on s’aperçoit que l’on n’est pas droit, il est facile de décoller doucement et de replacer le papier.

Et voilà le travail !!!

Je suis super contente du rendu ! Et finalement avec peu de choses et d’argent, j’ai une commode comme neuve totalement personnalisée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *